ORGANISATION

en construction

À partir du 2010, suite à l’inscription de la partie italienne de la montagne dans la Liste du patrimoine mondiale, le Monte San Giorgio est devenu un site du patrimoine mondial UNESCO transnationale (CH-I). Ceci signifie que les états membres, la Suisse et l’Italie, sont tenus à coopérer sur la base d’un Plan de gestion transnationale élaboré conjointement.

 

Le parcours pour atteindre l’obtention de cette précieuse reconnaissance a commencé en 2001 avec le début des projets Interreg IIIA, le projet du nouveau Musée des fossiles du Monte San Giorgio à Meride et avec la présentation de la demande au Comité du patrimoine mondiale de l’UNESCO pour le côté suisse de la montagne. Cet “iter” a bénéficié du précieux support et contribue, souvent à titre volontaire, de plusieurs acteurs particulièrement sensibles, compétents et intéressés au thème de la paléontologie. En juillet 2003, les efforts ont conduit à l’inscription du côté suisse du Monte San Giorgio dans la Liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO.